INAUGURATION de la Résidence Josette & André BRUAS : 25 octobre 2019

21 février 2020/0/0

La loi de 2005 a marqué un tournant dans les relations entre la personne accueillie et les propositions d’accompagnement des établissements et services en instaurant le projet personnalisé. Que nous disent ces personnes dans leur projet de vie ? Entre autre, leur envie d’être comme tout le monde, d’avoir un logement, un chez soi. Le logement est le point de départ indispensable pour conduire sa vie : le travail, l’intimité, les loisirs, les amis, la famille …

Les politiques publiques ont suivi la loi qui marque les évolutions sociétales et le département du Rhône l’a inscrit tout naturellement dans sa politique sociale : rendre acteur de leur vie tous les citoyens, dans des champs diversifiés comme le transport, le logement, la vie sociale, les ressources personnelles … et valoriser l’autonomie de la personne quels que soient son âge, son lieu de vie et son handicap, au travers d’une approche capacitaire.

L’association se positionne en diversifiant son offre d’habitat pour qu’elle réponde aux choix des personnes.

C’est ainsi que le projet de la résidence est né. Nous avons profité d’une opportunité immobilière qui se présentait suite au déménagement des personnes âgées qui demeuraient dans cette résidence Athéna, qui était auparavant une maison de retraite. Ce projet a connu un parcours difficile qui a duré dix ans, car si la voix est tracée par nos politiques, il faut que les règlementations suivent et cela va moins vite.

Cette résidence, en plein centre-ville, à proximité des commerces, des transports, des services, offre donc désormais 9 logements. Les personnes en situation de handicap accueillies sont locataires de leur studio et en assument le loyer, les charges et l’entretien. Chaque locataire organise sa vie quotidienne, son travail, ses loisirs, et ce, en prenant ses décisions. Une équipe de professionnels accompagne avec bienveillance la prise d’autonomie, de risques des personnes, dans le respect de leurs choix de vie, de leur citoyenneté. Elle veille à répondre à la double exigence : vivre chez soi et vivre en dehors de chez soi, et à donner du mouvement pour éviter l’isolement et être dans la bonne distance pour protéger, sécuriser et dynamiser.

L’association a souhaité marquer l’engagement de toute une vie, de deux parents bénévoles : Josette et André BRUAS, parents de Nanou, leur fille, toujours parmi nous. André nous a quitté il y a quelques années et Josette en mai dernier, à 92 ans. Ces deux parents ont marqué de leur empreinte l’AGIVR. Présents à tous les instants, aidant, conseillant, réconfortant les familles confrontées à l’annonce du handicap.

Militants, ils rappelaient sans cesse le devoir de toute société d’être auprès des personnes fragiles et vulnérables, de défendre leur droit et ceux de leurs familles. Ils sont un exemple d’humanité au quotidien dans cette communauté de destin des familles qui ont un proche en situation de handicap. Nous avons voulu leur rendre hommage en rebaptisant la résidence et en la nommant désormais « Résidence Josette et André BRUAS ». Ainsi, dans nos mémoires, restera que c’est par un engagement fort des familles que se construit un meilleur pour nos proches.

Navigation